Villes d'Italie

10 églises et cathédrales les plus intéressantes de Venise

Les cathédrales et les églises sont l’un des atouts majeurs de Venise: la ville compte environ 250 églises consacrées, chacune d’elles méritant hardiment le titre d’œuvre d’art. Les murs de beaucoup d'entre eux contiennent des toiles de grands peintres et sculpteurs, ainsi la visite des temples peut être intéressante non seulement pour les croyants, mais également pour tous les amateurs d'art.

De nombreuses églises de Venise sont ouvertes gratuitement toute la journée. Mais même dans les cas où un droit d'entrée est facturé, le montant que vous devez payer pour avoir la possibilité de voir Titian ou Giordano dans l'original peut être considéré comme tout à fait symbolique.

Les 16 principales églises de la ville font partie de l’Association du Patriarcat de Venise, appelée Chorus Venezia. C’est ici qu’il faut d’abord chercher les chefs-d’œuvre des peintres italiens de la Renaissance.

Il existe un seul laissez-passer Chorus à 12 €, qui vous permet de visiter toutes les églises figurant sur la liste des choeurs ou en même temps. Mais de nombreux trésors se cachent dans les murs de la basilique, qui ne figurent pas dans la liste des trésors.

BlogoItaliano a décidé de composer son Top 10 des plus remarquables cathédrales et églises de Venise, qui comprend à la fois des représentants de Chorus Venezia et des temples, dont les touristes sont moins conscients.

Cathédrale Saint-Marc (Basilique Saint-Marc)

La cathédrale la plus célèbre de Venise et l'une des plus belles cathédrales du monde impressionne par sa splendeur même le visiteur le plus sophistiqué. Ce n'est pas un hasard si la cathédrale Saint-Marc est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. Parmi ses innombrables trésors, il y a l'autel doré de Pala d'Oro, des icônes en mosaïque, d'anciennes sculptures de bronze sur des chevaux et, bien sûr, les reliques de saint Marc l'évangéliste.

La cathédrale Saint-Marc est un site du patrimoine mondial de l'UNESCO

La construction d'un nouveau sanctuaire, qui devait exprimer et affirmer le pouvoir de la République de Venise, a commencé au 9ème siècle. La cathédrale a été consacrée solennellement en 1094, mais sa conception a duré plusieurs siècles.

Le modèle de la cathédrale vénitienne était l'église des douze apôtres, qui n'a pas été conservée à ce jour, à Constantinople. Le bâtiment est couronné de cinq coupoles, décorées à l’intérieur de mosaïques sur les parcelles de l’Ancien Testament.

De nombreuses mosaïques recouvrent également les murs de la cathédrale - et même les icônes représentant la vie de Saint-Marc sont réalisées sous forme de mosaïques.

La principale valeur de la cathédrale Saint-Marc est l'autel doré de Pala D'Oro, composé de 80 icônes et incrusté de 2 000 pierres précieuses.

Heures d'ouverture:

  • De novembre à avril: lundi-samedi: de 9h45 à 17h00; Dimanche et jours fériés: de 14h00 à 16h00
  • D'avril à novembre: lundi-samedi: 9h45-17h; Dimanche et jours fériés: de 14h00 à 17h00

Billets: L'entrée est gratuite (entrée à l'autel doré de Pala d'oro - 2 €, au trésor - 3 €, au musée - 5 €).

Basilique Sainte-Marie de la Guérison (Basilica di Santa Maria della Salute)

La construction de la basilique de la Vierge Marie de Guérison a débuté en 1630-1631 et a duré un demi-siècle. La consécration de la cathédrale a eu lieu après la mort de l'architecte Balthazar Longen.

La construction du temple a été conçue comme un éloge de la Madone pour avoir sauvé la ville de la peste. La messe en remerciement pour se débarrasser de la peste dans l'église est toujours servie.

L'église se dresse sur un million de pieux en bois enfoncés dans la boue molle d'un lagon

L'église a la forme d'un octaèdre et repose sur un million de pieux en bois enfoncés dans la boue molle du lagon. L'entrée inhabituelle a la forme d'un arc de triomphe et le sol en mosaïque est bordé de cercles concentriques. Le dôme de cette belle église est capturé dans les toiles de Canaletto, Turner et Sargent.

La salle spacieuse de la cathédrale est décorée de marbre coloré, de sculptures et de mosaïques. Les images de l’autel appartiennent au pinceau de Luc Giordano, les œuvres de Tintoret et de Titien conservées ici n’ont pas moins de valeur.

Heures d'ouverture: Lun-dim 9h30-12h00 et 15h00-17h30

Prix ​​du billet: 4 €

Eglise de Saint Panteleimon (La chiesa di San Pantalon)

Au premier coup d'œil, sans prétention, l'église se cache dans ses murs (ou plutôt sous le plafond) un véritable trésor: la plus grande toile artistique au monde de Giovanni Antonio Fumiani.

Cette église indescriptible a un véritable trésor dans ses murs.

Le plafond peinture-blende "Martyre et Ascension de Saint-Panteleimon" couvre une superficie de plus de 700 m2. Il a fallu 24 ans pour créer la murale. Ils disent que l'artiste est mort, se déchirant des bois en travaillant dessus.

Outre sa taille, la photo se distingue par le fait que sur un plafond bas et plat, on ressent une arche profonde, renforcée par l’absence du cadre habituel et la transition en douceur de l’image du plafond aux murs.

L'autel de l'église Saint-Panteleimon est orné d'un autre chef-d'œuvre de Paolo Veronese: le tableau "Le miracle de Saint-Panteleimon", qui est devenu la dernière oeuvre du maître. Ici, vous pouvez également voir des peintures d'Antonio Vivarini, Giovanni d'Alemagna et Paolo Veneziano.

Fresque de plafond "Martyre et Ascension de Saint Panteleimon"

L'édifice a pris son aspect actuel de 1668 à 1866. Avant six siècles, l'église fut reconstruite à plusieurs reprises.

Heures d'ouverture:

  • Du lundi au samedi: de 10h00 à 12h30 et de 15h30 à 18h00
  • Dim: de 9h30 à 12h30; 15h30-18h00

Billets: entrée gratuite

Cathédrale de l'Assomption de la Vierge Marie (Basilique Santa Maria Gloriosa dei Frari)

La cathédrale de l'Assomption de la Vierge Marie - c'est un cas fréquent pour Venise lorsque l'église n'est pas inférieure au musée par le nombre de ses richesses. Les chefs-d'œuvre de Titien et de Donatello sont encore plus impressionnants dans le contexte de la simplicité caractéristique des églises franciscaines.

La construction de la cathédrale, de style gothique italien, a pris environ un siècle: elle a été construite de 1338 au milieu du XVe siècle. Les murs extérieurs de la cathédrale, en forme de croix latine, sont décorés de chapiteaux et de pilastres, ainsi que d'une frise en brique et de statues en pierre blanche.

Près de la cathédrale, un clocher s'élève à 70 mètres - le deuxième plus haut bâtiment de Venise. Si vous le souhaitez, vous pouvez grimper sur le pont d'observation et admirer Venise du haut de l'oeil.

La cathédrale abrite des sculptures et des peintures de grands maîtres

L’intérieur de l’église est encore plus frappant, où l’ascension de Marie s’élève au-dessus de l’autel à l'aide d'un pinceau de Titien et où la sacristie est décorée de la Vierge à l'Enfant de Giovanni Bellini.

La seule œuvre de Donatello à Venise est également conservée ici: une statue en bois de Jean-Baptiste. Un exemple exceptionnel de sculpture sur bois sont les chorales avec des reliefs de saints sur chacun des 124 fauteuils.

Plusieurs Doges de Venise ont trouvé leur paix dans la cathédrale de l'Assomption de la Vierge Marie, ainsi que l'artiste Titian et le sculpteur Antonio Canova, dont les pierres tombales magnifiques n'émerveillent pas moins que les peintures de grands maîtres.

Heures d'ouverture:

  • Du lundi au samedi de 9h à 18h
  • Dim: 13h00-18h00

Prix ​​du billet: 3 €

Cathédrale San Giorgio Maggiore (Cathédrale San Giorgio Maggiore)

La cathédrale San Giorgio Maggiore est située sur l'île du même nom. Pie VII a été couronné ici et huit ans plus tard, Napoléon Bonaparte a transformé le monastère en caserne, modifiant de manière méconnaissable l'apparence des bâtiments.

La cathédrale a de nouveau été restaurée dans la seconde moitié du XXe siècle à l'initiative du nouveau propriétaire, le comte Vittorio Cini. La construction du temple date de 1566-1610, l'architecte Andrea Palladio est décédé avant la fin des travaux et son élève, Vincenzo Scamozzi, a achevé les travaux commencés par le maître.

La cathédrale San Giorgio Maggiore est située sur l'île du même nom.

Sur l'autel, réalisé par le sculpteur Girolamo Campania, une figure du Christ est installée, qui repose sur une boule en or, soutenue par quatre évangélistes. Il y a de nombreuses sculptures et peintures modernes dans la cathédrale, mais parmi elles, vous trouverez des chefs-d'œuvre de la Renaissance tardive tels que La Cène et La Chute de Mann du Tintoret.

Une plate-forme d'observation au sommet d'un clocher carré en brique, construite en 1791 au lieu d'un clocher effondré à côté de la cathédrale, est particulièrement prisée des touristes. Il n'y a pas si longtemps, la tour s'est dotée d'un ascenseur. Il est donc devenu encore plus facile et plus rapide de couvrir tout Venise d'un seul œil.

Heures d'ouverture:

  • Avril à octobre: ​​lun-dim 09h00-19h00
  • Novembre à mars: lun-dim: 08h30-18h00

L'entrée à la cathédrale est limitée pendant les offices du dimanche de 10h40 à 12h00.

Billets: L'entrée est gratuite (billet de la tour - 6 €).

Eglise Sainte-Marie-la-Miraculeuse (Église Santa Maria dei Miracoli)

Selon la légende, le marbre multicolore, à partir duquel sont sculptées des sculptures et des mosaïques, ornant la façade et l'intérieur de l'église Sainte-Marie-Travailleuse-Miracle, est resté de la construction de la cathédrale Saint-Marc. Une église qui ressemble à une boîte sculptée est aujourd'hui un lieu de mariage populaire.

La construction de l'église selon le plan de Pietro Lombardo et de son fils Tullio Lombardo dura 8 ans et s'acheva en 1489. L'image miraculeuse de la Vierge Marie Nicolo di Pietro est conservée ici.

Santa Maria dei Miracoli est aujourd'hui un lieu de mariage populaire

La coupole de l'église, couronnée de portraits des prophètes et des saints de Pierre Maria Penacchi, a été construite plus tard, en 1589. Selon l'idée de l'architecte, les fresques et les statues sur les façades traditionnelles des églises de Venise ont été remplacées par du marbre soigneusement peint en cercles, octogones et croix.

À l'intérieur de l'église, le jeu des formes et des couleurs se poursuit: la couleur dorée du plafond en forme de dôme contraste avec les nuances froides des murs en marbre. On dit que Winston Churchill a été tellement impressionné par cette église qu'il l'a appelée le plus beau miracle de la vie.

Heures d'ouverture: Lun-Sam: 10h30-16h30

Prix ​​du billet: 3 €

Cathédrale des Grands Martyrs Jean et Paul (Basilique des Santi Giovanni et Paolo)

La cathédrale des Saints Jean et Paul Latran est devenue le lieu de repos de 18 doges vénitiens et de plusieurs dizaines de vénitiens célèbres. C'est l'une des plus grandes cathédrales de la ville. En raison du grand nombre de peintures, de sculptures et de vitraux, cela ressemble encore plus à un musée.

Les sculptures et les pierres tombales sont les rares qui ont survécu à l'incendie qui s'est passé dans l'église en 1867 et qui ont détruit, entre autres, les peintures murales de Titian.

La cathédrale des grands martyrs, Jean et Paul, est l'une des plus grandes cathédrales de la ville.

Des peintures, seules quelques œuvres de Véronèse, Vivarini et Bellini furent alors conservées. Il existe aujourd'hui toute une collection d'œuvres d'art du XVe siècle encadrées par des nuances peintes et des sols d'échecs.

La construction de la cathédrale dans sa forme actuelle a été achevée en 1430. Le bâtiment est en brique rouge de style gothique. À l'intérieur, les hautes arches sont soutenues par des colonnes élégantes. La cathédrale n'est pas dédiée aux apôtres bibliques, comme on pourrait le penser, mais à deux martyrs du début du christianisme.

Heures d'ouverture:

  • Lun-Sam: 19h30-12h30 et 15h30-19h00
  • Dim: 15h00-18h00

Prix ​​du billet: 3,5 €

Eglise de Santa Maria del Gigl (Église de Santa Maria del Giglio)

L'église de Santa Maria del Giglio surprend les visiteurs avec une façade inhabituelle: Giuseppe Sardi, à la place des figures de saints, l'a décorée des contours des villes. L'architecte a donc immortalisé le souvenir de son ami l'amiral Antonio Barbaro. La figure de l’amiral perpétue la composition qui capture les villes où l’armée vénitienne a servi: Rome, Padoue, Corfou, Zadar, Candia et Split.

Santa Maria del Giglio surprend les visiteurs de la ville avec une façade inhabituelle

L'église a de quoi surprendre ceux qui regardent à l'intérieur: vous pouvez voir le tableau "La Sainte Famille" (suggérant qu'il appartient à Rubens) et les tableaux de Tintoret.

Heures d'ouverture: Lun-Sam: 10h30-16h30

Eglise Sainte Marie la Miséricordieuse (Santa Maria della Pietá)

L’église Sainte Marie de la Miséricorde est l’église même où, au début du XVIIIe siècle, Antonio Vivaldi a dirigé. Les élèves d'un orphelinat pour filles ont parlé ici, dans lesquels le grand compositeur a enseigné de 1704 à 1740. La musique de Vivaldi résonne aujourd'hui sous les arches de l'église.

C’est là que, au début du XVIIIe siècle, le grand Antonio Vivaldi travailla

L'église, construite au refuge des orphelins malades, tire son nom du hasard: pieta de l'italien et se traduit par «miséricorde». Le plafond de l'église est orné d'une fresque de Tiepolo "Le triomphe de la foi".

L'église accueille souvent des concerts, payants et gratuits. Le coût des billets de concert peut varier. Les billets pour eux peuvent être achetés sur place.

Heures d'ouverture:

  • Mardi-vendredi: 10h15-12h00 et 15h00-17h00
  • Samedi-Dimanche: 10h15-13h et 14h-17h

Prix ​​du billet pour visiter l'église: 3 €

Eglise des Jésuites (Chiesa di Gesuiti)

L’église baroque, lorsqu’elle est consacrée, appelée église de Santa Maria Assunta, suscite des sentiments controversés: nombreux sont ceux qui trouvent le riche décor intérieur sinistre, mais vous ne pouvez néanmoins pas lui refuser l’originalité.

On devine difficilement ce qui se cache derrière une façade blanche brillante ornée de statues traditionnelles de saints. Pendant ce temps, une incrustation de marbre complexe vous attend à l'intérieur, créant la sensation d'un rideau de velours drapé sur le sol, les murs et l'autel.

Les draperies en marbre de fleurs blanches et vertes recouvrent dans une certaine mesure la peinture du «martyre de Saint-Laurent» de Titien.

À la consécration de la basilique, il a été nommé - Eglise de Santa Maria Assunta

L'église a été construite dans les années 1715-1729 par l'architecte Domenico Rossi. En 1807, l'église fut cédée à la caserne militaire et ne retrouva sa fonction d'origine qu'en 1844.

Heures d'ouverture: Lun-dim: 10h00-12h00 et 16h00-18h00

Billets: entrée gratuite

Loading...

Articles Populaires

Catégorie Villes d'Italie, Article Suivant

Quelle est la différence entre la police italienne et les carabiniers?
Intéressant à propos de l'Italie

Quelle est la différence entre la police italienne et les carabiniers?

Tous les étrangers qui s'intéressent à l'Italie, à son histoire, à sa culture et à son mode de vie découvrent tôt ou tard que dans le pays, deux forces de l'ordre surveillent la loi: la police et les carabiniers. Quelle est leur différence? Et quelles fonctions remplissent-ils? Voyons le comprendre. Dans la vie quotidienne d'un citoyen respectueux des lois, la différence entre ces deux unités n'est pratiquement pas ressentie.
Lire La Suite
Danses folkloriques italiennes
Intéressant à propos de l'Italie

Danses folkloriques italiennes

On croit que les danses italiennes traditionnelles ont commencé à prendre forme au 15ème siècle. Auparavant, les mouvements de danse des Italiens ne différaient pas par leur variété et leurs lois et règles n'étaient pas claires. La Renaissance a changé l'attitude envers Dieu et la culture dans son ensemble. Le caractère des danses italiennes a changé: légèreté, finesse, rapidité des mouvements sont apparus.
Lire La Suite